Skip to content Skip to main navigation Skip to footer

Les sites qui s’engagent volontairement pour accéder au statut de la Liste verte de l’UICN doivent démontrer que le standard de durabilité international est atteint et mis en oeuvre avec succès, en suivant trois étapes distinctes.

Procédure de candidature

Phase de demande. Un site commence par intégrer le programme de la Liste verte de l’UICN en s’engageant à se conformer au Standard.

Phase de candidature. Une fois validée la phase de demande, le site réalise une auto-évaluation au regard de l’ensemble des critères et des indicateurs de la Liste verte, qui font l’objet d’une évaluation externe.

Phase de la Liste verte. Le site atteint la phase de la Liste verte après décision du Comité international de la Liste verte de l’UICN, pour une durée de 5 ans, renouvelable après ré-évaluation.

La progression d’une phase à une autre est évaluée, de manière indépendante, par un groupe d’experts évaluateurs pour la Liste verte (EAGL/GEALV) et par un examinateur, généralement établis au niveau national. Pour chaque phase, les avis des parties prenantes et de l’opinion publique sont sollicitées et contribuent à la performance continue du site.

Phase de demande

Phase de candidature

Phase de la Liste verte

La première étape consiste en l’engagement volontaire pour le Programme de la Liste verte de l’UICN.

Cet engagement entraînera l’inscription du site sur un registre mondial et le démarrage du processus de demande.

Ce processus garantit que le site répond aux exigences de base pour être évalué.

Le site passe une évaluation initiale par rapport au Standard de la Liste verte de l’UICN et des Indicateurs adaptés de sa juridiction.

Lorsque le site a démontré qu’il a les ingrédients nécessaires pour réussir et qu’il dispose d’un soutien pour son inscription sur la Liste verte, le statut de candidat lui est octroyé par le Groupe d’experts évaluateurs de la Liste verte (EAGL).

C’est durant la phase de demande que les gestionnaires de sites découvriront les zones qui devront peut-être être renforcées avant de pouvoir être considérés pour une inscription sur la Liste verte.

Une fois admis comme candidat, le site entame une deuxième phase d’évaluation (phase de candidature) par rapport à l’ensemble des Critères du Standard de la Liste verte de l’UICN, en fournissant des preuves au niveau de tous les Indicateurs et en traitant toutes les lacunes identifiées sur une période de temps.

Cette phase de candidature peut durer des mois ou même plusieurs années selon les problèmes identifiés. Cette phase complétée, les sites candidats sont proposés pour nomination à la Liste verte.

Le processus de nomination implique la préparation et la soumission par le site candidat d’un dossier complet portant sur tous les critères du Standard.

Il sera évalué par le Groupe d’experts évaluateurs (EAGL) de la juridiction locale (dont l’un des membres effectuera également une visite du site), le processus étant parallèlement vérifié par un examinateur indépendant (formé et nommé par ASI).

Sur la base de cette recommandation, le Comité de la Liste verte des aires protégées et conservées de l’UICN prendra une décision finale.

Lorsque le site candidat a obtenu le statut de Liste verte de l’UICN, le gestionnaire et les représentants du site recevront un certificat.

Le site aura le droit d’utiliser le logo et la mention de la Liste verte des aires protégées et conservées de l’UICN et sera identifiée et présentée par l’UICN comme un exemple de réussite en matière de conservation à l’échelle mondiale.

De plus, tous les sites candidats et les sites inscrits sur la Liste verte de l’UICN apparaitront sur le portail Protected Planet de la Base de données mondiale des aires protégées (World Database of Protected Areas, WDPA).

Lorsqu’un site a obtenu le statut de Liste verte, le Programme de la Liste verte des aires protégées et conservées de l’UICN se concentre principalement sur son soutien pour maintenir ce statut.

Une évaluation intermédiaire de la performance est conduite pour tous les sites « Liste verte ».

Tout au long de la période, le Programme de la Liste verte de l’UICN prend en compte et traite les avis des parties prenantes et de l’opinion publique sur la performance continue du site.

Partage de solutions

Chaque site lauréat de la Liste verte identifie une ou plusieurs solutions sur son territoire qu’il partage sur la plateforme internationale Panorama Solutions for a healthy planet : https://panorama.solutions/fr.

L’objectif de cette plateforme est de promouvoir des solutions inspirantes et reproductibles c’est-à-dire des exemples spécifiques et appliqués de processus ou d’approches réussis. Cette initiative est alimentée par de nombreux fournisseurs représentant des ONG, des institutions gouvernementales, des universités, des organisations internationales, des fondations et des organismes du secteur privé ; permettant ainsi l’apprentissage et l’inspiration intersectoriels en partageant chacun son histoire. C’est aussi un tremplin qui amène une reconnaissance  du travail sur les sites gérés. Aujourd’hui la plateforme recense 593 solutions.

Destinée à être continuellement élargie par d’autres partenaires avec de nouvelles solutions portant sur plus de thèmes, la plateforme abrite un certain nombre de portails thématiques dont un consacré spécifiquement aux aires protégées :

https://panorama.solutions/fr/portail/aires-protegees.
La compilation de solutions qui illustrent comment les aires protégées fournissent des solutions naturelles à une multitude de défis, tels que le changement climatique, la sécurité alimentaire et la sécurité de l’eau …, est également valorisée par le programme mondial global des aires protégées de l’UICN. Il favorise ainsi lui aussi des approches novatrices de gestion des aires protégées.

Vous souhaitez consulter ou proposer une solution ? Trouvez toutes les informations ici : https://panorama.solutions/fr

Revenir au début