Skip to content Skip to main navigation Skip to footer

La Liste verte des aires protégées et conservées de l’UICN est un nouveau standard de qualité, qui vise à encourager des aires protégées équitables, efficacement gérées, et contribuant au développement durable des sociétés et des territoires dans lesquelles elles s’inscrivent. Lancée officiellement en 2014 à l’occasion du Congrès mondial des parcs, elle est appelée à devenir une référence mondiale pour l’ensemble de la communauté de la conservation de la nature. Cette initiative volontaire s’inscrit pleinement dans la vision de l’UICN de contribuer à « un monde juste qui conserve et valorise la nature » et soutient les Etats Parties de la Convention sur la diversité biologique dans la mise en œuvre du plan stratégique 2011-2020, en particulier l’objectif n°11 d’Aichi et les engagements du cadre stratégique post-2020.

L’obtention du label est conditionnée par l’atteinte de 17 standards de qualité pendant une période d’engagement allant jusqu’à 5 années renouvelables, pendant laquelle le site candidat peut bénéficier d’appuis techniques. Au-delà d’être une labellisation, la liste verte constitue une véritable démarche d’amélioration continue, qui permet de faire progresser la qualité de gestion et de gouvernance des aires protégées à l’échelle mondiale, en valorisant les sites et les pratiques exemplaires. Elle vise donc autant à valoriser les sites les plus performants qu’à aider ceux qui n’atteignent pas les standards de qualité et peuvent recevoir un appui en s’engageant dans la démarche.

Aujourd’hui, plus de vingt pays sont impliqués à des degrés divers dans cette initiative, parmi lesquels dix sont francophones. Ce nombre est suffisant pour envisager la constitution d’un réseau d’experts et de gestionnaires de sites, qui par l’usage commun du français, peut promouvoir le déploiement de la liste verte, faciliter les échanges d’expériences et contribuer in fine à améliorer la performance des aires protégées.

Revenir au début